tagliolino

Gastronomie

Les saveurs de la tradition  

Les territoires situés tout autour du Mont-Blanc, carrefour de civilisations différentes, ont absorbé des gens de passage ce qui répondait au mieux à leurs propres exigences. Les populations et les armées qui y sont passés des siècles durant ont laissé des traces évidentes aujourd’hui encore.

Jadis ces terres étaient généralement très pauvres comme tous les lieux de montagne. Leurs habitants mangeaient pour vivre, pour se nourrir et non pour le plaisir de la table : la cuisine était constituée de plats rustiques à base de produits locaux et évitait tout gaspillage.

cervo-cacciatore copia       bleu e chaudelune

Avec le temps le tourisme a engendré des changements : les cuisinières de l’aristocratie de passage, les gens du pays qui travaillaient au service de quelques membres de la maison de Savoie et les familles bourgeoises provenant de la ville ont introduit des recettes plus raffinées.

bollicine morgex        reconfort du montagnard copia